Erreur n°3 : Vouloir tout faire en même temps, d'un coup, pour être débarrassé.

Comme tout le monde, cela doit vous arriver de temps en temps: quand une tâche ne nous plait pas, on essaie de la bâcler le plus vite possible.

Pour le cholestérol, j'imagine aisément que cela doit être la même chose: "J'ai du cholestérol? Pas grave, en un mois, je l'élimine."

Erreur n°3 : Vouloir tout faire en même temps, d'un coup, pour être débarrassé.
Vouloir aller trop vite, alors que l'on a déjà un rythme de vie épuisant, n'st pas tenable à long terme.

Votre médecin vous l'a confirmé: "Cela ne va vous prendre qu'un mois".

Le programme est simple:

  • Arrêter la viande et ne manger que des légumes vapeur. Ne pas oublier non plus de stopper tout le "mauvais" sucre. En bref, établir un régime anti cholestérol efficace et durable.
  • Aller courir tous les jours au moins 1/2 heure, une heure c'est encore mieux.
  • Commencer des séances de yoga dès aujourd'hui.

Alors vous voilà super motivé, prêt à prendre le taureau par les cornes et à établir un programme précis: vous avez même déjà tout noté dans votre agenda.

Oui mais voilà, vous le savez aussi bien que moi: cela ne pourra pas durer. Quand on veut changer trop vite, cela ne dure pas car on n'y est pas habitué.

Qui est capable de manger des salades et des légumes vapeur tous les jours toute sa vie? Qui est capable de résister à la tentation d'une part de gâteau au chocolat? Qui n'a pas envie de manger une tartine de fromage de temps en temps?

Il est inutile de chercher à faire l'impossible. Pourquoi?

  • parce que vous serez frustré
  • parce que vous allez forcément craquer
  • parce que vous allez stresser
  • parce que vous allez finir par déprimer

Bref, vous allez laisser tomber parce que c'est trop dur.

Pour établir un régime anti cholestérol, il faut savoir être réaliste.

Être réaliste

Il est essentiel d'être réaliste. Nous vivons chacun de façon différente, avec des objectifs et une "routine" différents. Il faut trouver la solution qui vous est adaptée à vous, et qui ne l'est pas forcément pour votre voisin.

Dès que l'on se force à faire quelque chose, ce n'est souvent pas durable, car cela amène des conflits: vous allez être irrité de devoir vous restreindre et hurler pour rien sur vos enfants par exemple.

La solution.

La solution, elle est évidente: il faut certes planifier certaines choses et repenser certaines habitudes, mais progressivement.

Vous pouvez aisément réduire votre niveau de cholestérol sans trop de souffrance et sans dépendance avec un médicament.

Voici les étapes à suivre pour amorcer un changement:

  1. Se renseigner.
    Vous avez peut-être des préjugés ou des croyances qui sont finalement fausses. Il faut que vous sachiez de quoi il retourne: quelles sont les causes et les conséquences de votre cholestérol.
  2. Se faire aider.
    Il est souvent difficile de prendre les choses en mains tout seul, surtout si l'on n'est pas soutenu par son entourage. Il faut donc rencontrer des gens, lire des articles, etc.

  3. Se lancer.
    Ensuite, à vous de tenter l'expérience. Vous êtes maintenant au courant: vous savez ce qu'il faut faire ou ne pas faire pour réduire votre taux de cholestérol. Vous savez où trouver de l'aide: un ebook ou un cours en ligne peut être un coaching à moindre coût. Il ne vous reste plus qu'à mettre en pratique, tout en douceur.

Pour se renseigner, se faire aider et se lancer, vous avez plusieurs solutions:

Bon courage !






Cet article fait partie du mini-cours 'Les 7 erreurs à éviter si vous avez du cholestérol'. Si vous vous êtes abonné à ce mini-cours, vous recevrez automatiquement les autres leçons et vous n'avez rien de plus à faire. Pour recevoir les autres leçons si vous n'êtes pas abonné, vous devez vous rendre sur cette page Mini-cours cholestérol